24 novembre 2014 1 24 /11 /novembre /2014 20:57
MONTIRIUSMONTIRIUSMONTIRIUS

Deux fois par an, un rendez-vous est devenu incontournable au restaurant du Vieux Pont où est accueilli au cours d'une soirée un vigneron pour l'accord mets et vins.

Ce n'est pas un mais deux vignerons qui ont régalé les clients ayant fait le déplacement : il s'agit du couple Christine et Eric SAUREL du domaine MONTIRIUS à SARRIANS (84).

Il faut prendre son temps et les écouter raconter l'histoire de leurs vins "digestes, désaltérants, fins et équilibrés" comme le Côtes du Rhône blanc 2013 servi à l'apéritif, "La Muse Papilles" constitue une superbe mise en bouche pour savourer ses vertus rafraîchissantes...Tout se fait en délicatesse avec la Saint- Jacques et le boudin sur une compotée de coing et le "Minéral" du Vacqueyras blanc 2006 et ses notes miellées...Quand le foie gras de canard tiède fond au contact des tannins soyeux du Vacqueyras rouge "Le Clos" 2004, le pain à l'armoise et le bouillon épicé jouent avec la finesse du vin aux arômes de cuir, sous-bois, garrigues... L'agneau "Allaiton" a doucement rôti pendant quelques heures, il fond dans la bouche et le Gigondas "Terre des Aînés" 2007 avec les années aussi. En associant le jus de truffes, les parfums rivalisent de somptuosité... Autour du chocolat et de la cerise amarena, on savoure chacun des éléments du dessert et ceux du Gigondas "Confidentiel" 2010... C'est le vin de ce dessert ! Un grand moment !

Un grand merci à Christine et Eric ainsi qu'à Nicole et toute l'équipe d'avoir régalé des passionnés du vin et de la gastronomie !

 

MONTIRIUSMONTIRIUSMONTIRIUSMONTIRIUSMONTIRIUS

Partager cet article

26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 21:03

Malgré le manteau neigeux qui recouvrait le village de Belcastel vendredi soir, une trentaine de personnes ont découvert des accords gastronomiques entre deux grandes dames : l'une vigneronne à Bédarieux, Catherine ROQUE du domaine CLOVALLON et du MAS D'ALEZON ; la seconde, la cuisinière Nicole FAGEGALTIER du restaurant du Vieux Pont.

Des mariages de saveurs furent à l'honneur, tous inattendus, vu l'expression sur le visage des clients du restaurant :

L'huître en gelée d'eau de coing, les pieds de mouton dans un bouillon de homard et la tartine de cèpes à la tome ouvraient le repas avec un VDP d'Oc "Les Aires" 2004 du domaine Clovallon, un superbe Viognier à la robe dorée soutenue, des notes d'abricots, de fruits secs, miellées et minérales. La bouche est complexe, dense , élégante, équilibrée et fraîche.

Les Saint Jacques poêlées, pomme reinetille de Villecomtal, pulpe de fenouil, boudin noir et jus de pomme avec un Faugères blanc 2011"Cabretta" du Mas d'Alezon,  Clairette et de Roussanne avec un peu de Grenache blanc : le plat avait besoin d'un partenaire aussi complexe que lui; le Faugères onctueux et frais répond à sa demande. 

L'endive confite parsemée de nougatine de cèpes, trompettes de la mort poêlées dans un bouillon à l'os de jambon : VDP d'Oc "les pomarèdes" 2001 du domaine Clovallon; un vin très charmeur 100% de vieux Pinots Noirs, laisse une bouche suave et fondante avec le bouillon qui rappelle les soupes d'antan.

Le filet de perdreau rôti, jus aux olives noires et kaki, quinoa : Faugères rouge 2009 "Montfalette" du Mas d'Alezon : c'est l'accord parfait, le perdreau avec son jus aux olives est plein de finesse et de saveurs ; quant au Faugères doté de tanins très nobles s'installe voluptueusement.

La tarte aux coings caramélisés et aux noix, glace spéculos

Le dessert tout chocolat

Eau de vie "Fine Faugères" 2001 du Mas d'Alezon fait à partir de vin distillé (Carignan-Aramon) vieillit 7 ans en fût de chêne cloture bien le repas avec les desserts.

Les gourmets de cette soirée ont été comblés : Catherine et Nicole ont su d'une manière authentique associer mets et vins.

 

 

 

 

 

Repas dégustation
Repas dégustationRepas dégustation
Repas dégustationRepas dégustation

Partager cet article

5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 17:37

100 50427

 

 

 

Très belle balade gastronomique au 

restaurant du Vieux Pont :  

des couleurs et des saveurs d'automne

mariées aux reflets des

 vins blancs de Montlouis  2010 du domaine Les Loges de la Folie

avec Jean-Daniel KLOECKLE.

 

 

                                                                                           100 5055

 

Huître en gelée relevée de vinaigre de gingembre, saumon fumé et mariné, crème fouettée à l'aneth.

* Montlouis "Brut Nature" 2010

Le meilleur moment, en apéritif, pour apprécier ce vin. Un accord à la fois fin et frais.


Sur une tartine, des légumes racines aux champignons, écume de morilles.

Saint-Jacques, jus de coing au safran, poêlée d'endives aux chataîgnes et aux abricots secs.

* Montlouis sec "La Nef des Fous" 2010

Issue de vieilles vignes (60 ans) et des plus beaux terroirs, cette cuvée, du fait de sa minéralité et de son équilibre, s'impose avec subtilité et délicatesse sur les légumes racine et la chair tendre de la Saint -Jacques.

 

Veau façon tajine aux coings et aux épices douces.P1010171

*Montlouis demi-sec "La Nef des Fous" 2010 (14 g. de sucre résiduel)

"La Nef des Fous" demi-sec (vieille parcelle de 106 ans) accentue les saveurs du plat épicé et relevé.

Puis harmonie très sensuelle : tendreté des textures, douces saveurs acidulées.

 

Fromages de chèvre et de brebis.

*Montlouis demi-sec "La Nef des Fous" 2010

Le vin vient imbiber le fromage de chèvre sec. Sur le fromage de brebis à pâte persillée, le contraste salé, sucré, piquant donne une bouche savoureuse et onctueuse.

 

Pomme confite au caramel et biscuit canelle, crème glacée aux spéculoos.

*Montlouis liquoreux "Sucre d'Ange" 2010  Grains Nobles (140g. de sucre résiduel)

100 5054 L'accord va comme "un gant de velours" : harmonie des couleurs, des parfums et des textures. 

 

Grand succès pour cette soirée dégustation en compagnie de Jean-Daniel :  des vins blancs de Montlouis fins et élégants en accord avec des mets délicieux et  des clients gourmands avides de questions...  

Rendez-vous pour une prochaine soirée.

 

Partager cet article

24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 09:33

Le veau de l'Aveyron et du Ségala, crème d'anchois,

crumble de câpres, purée de carottes et gingembre, huile aux feuilles de limes

* Vin de Pays de l'Aude "Rosé 2011" (Domaine Les Mille Vignes)

50% Grenaches Noirs 50% Mourvèdres

plats emilie gentils 020

Un grand rosé de gastronomie :

Le nez, friand, exhale des arômes de fruits rouges, d'épices et de garrigues.

La bouche est fraîche, vive et pleine du croquant des fruits perçus au nez.

Sa structure permet de mettre en valeur le veau servi rosé;

résiste à la crème d'anchois et au crumble de câpres.

Avec la purée de carottes-gingembre, huile aux feuilles de limes et la vivacité du vin :

Quelle  tendresse !!!

Partager cet article

10 août 2012 5 10 /08 /août /2012 01:12

ABRICOTS CONFITS  ET CARAMBAR, CREME GLACEE A LA FLEUR DE SUREAU

  *  RIVESALTES VIEILLI 5 ANS EN FUT DE COGNAC (LES MILLE VIGNES) 

  Abricots confits et vin : un accord fusionnel...1000vplats-2012-027.jpg

Les abricots semblent macérer dans le vin : même chair moelleuse abricotée, même finesse.

Le crumble de noisette apporte le croustillant, la crème au café et le biscuit au carambar, de la rondeur et des arômes empyreumatiques (caramel, torréfié...) tandis que la crème glacée à  la fleur de sureau amène de la fraîcheur.

L'accord donne beaucoup de plaisir  pour clôturer le repas. 

Partager cet article

16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 18:13

ImageVILLEFRANCHE-DE-ROUERGUE

La Dépêche du Midi publié le 13/05/2012

Vingt équipes de quatre personnes se sont attablées, dimanche dernier, à Laurière, pour reconnaître, en aveugle, divers vins. Une manifestation inédite organisée, comme les Jeux Olympiques, chaque quatre ans, par le club oenologique de Villefranche et la famille Lafon, grande spécialiste s'il en est en vins.

Une équipe villefranchoise composée de Ludovic Comdamines, Pierre Phalipou, Marie-Cécile Rantet et Gilles Héliez, de Belcastel, s'est montrée la plus perspicace. Avec un total de 40 points, elle devance d'un point une équipe de Villeneuve-d'Aveyron formée de Laurent Mariou, Nicolas Lemerer et de leur épouse, ex aequo avec une formation toulousaine originaire de l'Aveyron.

Un très beau podium pour ce concours de dégustation à l'aveugle qui s'est terminé par un repas, relevé par de grands crus. On était entre connaisseurs.

Partager cet article

20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 01:10

Asperges vertes et crabe, écume  passion,

fromage blanc aux saveurs anisées, huile de vanille.

"Muscat 2009 Pierre FRICK"

plats-printemps-20212-025.jpg

C'est l'accord de fraîcheur et de saison : asperges et fromage blanc fondent en bouche combinés avec la chair de crabe et l'écume passion. Le caractère frais et croquant du Muscat efface les saveurs végétales de l'asperge pour un mariage réussi.

Partager cet article

7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 09:11

"Le Chaource", vous connaissez sans doute ! chaource2.jpg

Originaire de l'Aube, ce fromage de vache au lait cru, à pâte molle et à croûte fleurie est un délice quand il est bien affiné : dominée par une matière grasse et lactique, sa pâte est crémeuse puis relevée d'une fine pointe d'acidité et salée.

  En accord régional, le champagne est  l'accompagnateur de ce fromage un peu gras : rappelez-vous, dans un précédent article, je vous parlais de la maison Jacquesson dirigée par les frères Chiquet. Ici chaque bouteille porte un numéro de cuvée qui désigne l'année de récolte : la cuvée N° 735 isssu du millésime 2007 est composée d'un assemblage de 47 % Chardonnay 33 % Pinot Noir 20 % Pinot Meunier complétée par des vins de réserve de 2006 et 2005.

Le vin présente de très fines bulles, le nez s'offre complexe et rond, fruits blancs, minéral, brioché, beurré. Dès l'attaque, la bouche est fraîche, crémeuse et opulente qui laisse une finale nette.En prenant un peu de fromage, la pâte tendre envahit la bouche puis c'est au tour du vin et ses fines bulles de venir compléter l'ensemble pour donner une alliance délicate.

  Jouez la carte du fruité et de la rondeur sur les vins blancs, plutôt que celle de la puissance et de la vivacité. Préférez un Chaource à point : trop frais, attention à l'acidité du fromage et du vin ; trop affiné, l'acidité du vin risque d'emporter le fromage. Orientez-vous vers un Bourgogne blanc de la Côte Chalonnaise, un macon, un Chablis...

  Il m'est toujours difficile de proposer le vin rouge avec les fromages même sur les "croûtes fleuries". Avec un joli rouge friand, fruité, des tannins souples tel qu'un Hautes Côtes de Beaune, un sancerre, un Pinot Noir d'Alsace accompagné d'un Chaource crémeux, l'ensemble est un moment de tendresse....Pour les inconditionnels du vin rouge et fromage !

 

Voilà quelques partenaires de choix pour tenir compagnie au Chaource... A vous d'essayer...

Partager cet article

5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 15:06

champagne-glass-drinks-wallpapers-1024x768petiterognee-c754.jpg"Bonne année à toutes et à tous"...

 

Que 2012 soit marquée par davantage de rencontres vigneronnes,

dégustations, accords mes/vins et autres coups de coeur

Tout cela bien sûr, en votre compagnie....

 

Cordialement,

 

Gilles.

Partager cet article

29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 21:33

Quelques jours après la sortie du Beaujolais nouveau et à l'annonce faite à mes amis pour une dégustation des vins du Beaujolais, les regards étaient déçus, les aprioris négatifs pour les vins de cette appellation et leur épouvantable réputation, eh oui ! car pour moi le Beaujolais nouveau est un vin léger, frais aux arômes de fruits rouges, friand et gouleyant qui s'accompagne avec la charcuterie, un casse-croûte ou un plat traditionnel.

Donc je dirigeais, de préférence, la dégustation sur les crus du Beaujolais. Brouilly, Chiroubles, Régnié et Morgon 2009 sont à l'honneur.....Georges Descombes dit "Le Noune" aussi....D'une grande sympathie et figure incontestée de tout le vignoble, son domaine de 17 hect. est situé à Villé-Morgon au cœur de  l'appellation Morgon.

Il produit des vins sincères, purs, non filtrés et non collés et réalise 2 cuvées à partir de ces crus :

Une cuvée "classique" élevée en cuve pour déguster dans la jeunesse.

Une cuvée de garde "Vieilles Vignes" élevée sur lies fines en fût de chêne pendant 8 mois.

 

C'est cette dernière que je vous propose :

 

  PICT9155       PICT9151     PICT9154     PICT9157

 

* Brouilly VV 2009 : c'est un cocktail de fruits rouges qui explose au nez et en bouche, avec beaucoup de fraîcheur et d'élégance. Un régal !

 

* Chiroubles VV 2009 : le vin délivre des arômes de fruits noirs et de fleurs, il s'exprime avec beaucoup de souplesse et de finesse le tout avec une belle chair.

 

* Régnié VV 2009 : nez  fin de griottes et de groseilles ; en bouche, le vin offre un bel équilibre entre matière et fraîcheur.

 

* Morgon VV 2009 : Un Morgon charmeur digne d'un Bourgogne aux arômes de cerise, cassis, de minéralité. Le vin est rond, suave, des tannins fins. Déjà très agréable à déguster.

 

Visiblement, preuve faite : mes amis se sont réconciliés avec ceux-ci.

Georges Descombes produit des vins authentiques  que vous pourrez associer avec des viandes blanches rôties, des volailles ou bien après 5/10 ans de garde pour certains les accompagner avec des viandes en sauce ou à base de champignons.

Partager cet article

Présentation

  • : Découvertes, vins bio, vignerons, le blog de Gilles
  • : Sommelier au restaurant du Vieux Pont où je vous attends pour vous faire partager ma passion du vin autour de la gastronomie.
  • Contact

Recherche

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog