Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 17:29

PICT6780Difficile de passer devant notre plateau de fromages aveyronnais et de ne pas vous présenter le seul fromage à pâte persillée :  le Roquefort "Baragnaudes des Caves Société", onctueux, pas trop salé, gras et servi à bonne température.

Difficile aussi de le marier avec les vins secs : rappelez-vous, les vins rouges font rarement d'accords heureux avec les fromages surtout celui-ci (le vin est dominé par le fromage et donne un goût désagréable de moisi).

Toutefois, le Gaillac blanc sec 1997 élevé "sous voile" de Robert Plageoles, à la fois fin et puissant aux arômes de noix et de noisettes peut surprendre avec le roquefort mais offre un  accord étonnant tout en rondeur (...un accord qui mériterait du pain de campagne et quelques noix...) Cette découverte ravira les amateurs de ce vin.

Ce fromage réclame un choix de vins qui demande de la puissance et de l'onctuosité. En ce qui me concerne, ayant testé l'accord à maintes reprises avec les vins blancs mutés (Muscat de Rivesaltes, Muscat de Beaumes de Venise...) l'un et l'autre sont excellents séparément, ensemble aucun n'est mis en valeur (puissance et alcool en excès, amertume ou gras sur gras trop prononcé...)

A expérimenter, car le moment est tout simplement intense de bonheur avec les vins rouges mutés (Banyuls Rimage, Maury, Rasteau) aux parfums de mûres, myrtilles, bigarreaux très mûrs. Les arômes puissants du vin et du fromage se répondent avec force, la bouche est onctueuse et tapissante. Du velours ...

C'est une pure merveille avec les blancs liquoreux (Jurançon, Alsace, Sauternes, Gaillac...) Fromage et vin malaxés forment une pâte onctueuse aux saveurs opposées :  salé-sucré ; piquant-doux.

Pour vous permettre de réaliser votre dégustation, quelques adresses :

  •  Alsace - Gewurztraminer  grand cru Vorbourg "VT" Clos St Landelin  R.Muré

 

Un moment de plaisir intense...Régalez -vous.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Messergaster 30/07/2011 16:56


En bref, pour le roquefort vont bien tous les vins sucrés avec lesquels j'ai du mal ?! :( Le muscat, le banyuls...les blancs sucrés de ce style ne m'ont jamais enthousiasmé alors qu'on me les
inflige à tous les apéros en famille..
Et vous m'aprenez un truc : pour le fromage faudrait boire du rouge, alors?


papada 19/04/2011 20:31


là, je crois que tu as fait le tour des accords possibles avec cette belle liste !


Lara MALLO 19/04/2011 16:50


Avec l'expérience et en rencontrant des chefs de cuisine, j'ai appris que les fromages affinés à base de sel se mariaient très bien avec les vins dont le caractère minéral domine (exemple : le
riesling d'Alsace).

Aussi, récemment j'ai eu l'occasion de déguster un blanc de Bourgogne d'Appellation Saint Romain "Sous la Velle" avec des fromages très forts comme le roquefort. J'ai beaucoup apprécié cette
découverte, avec ce vin sec d'un ancien millésime (suffisamment évolué) présentant des arômes de fruits jaunes mûrs (mirabelle, pèche de vignes) et de miel.

J'avoue que le Gewürztraminer reste un incontournable et reste le cépage idéal pour accompagner des fromages forts. Mais lorsque vous avez envie de changer de registre, ou alors que vous n'aimez
pas la sucrosité de ses grands vins, essayez de faire comme moi.

Je vous souhaite une bonne découverte !


joucla 30/10/2010 14:47


Ce fromage pourrait être divin s'il était beaucoup moins salé. Dommage mais nombreux sont ceux qui abandonnent avec beaucoup de regrets car c'est un constat, il est vraiment trop salé, peut-être
que c'est pour la conservation, mais il n'y a plus de plaisir.


Richard LEJEUNE 21/09/2010 07:53


A propos d'un précédent article, moins détaillé, mais de la même rubrique que vous aviez publié voici un an déjà, (en août 2009 précisément), j'avais laissé ce commentaire :

"Je préfère effectivement l'association fromages et vin blanc quand par exemple j'en déguste à pâte persillée, ou de l'Epoisses affiné au marc de Bourgogne ou encore du Münster : dans tous ces cas
de figure, je choisis soit un Sauternes ou un Jurançon ou, si le restaurant n'en propose pas - il n'y en a pas toujours en Belgique ! -, un Gewürtz ou un Vendanges tardives ... "

Je constate avec plaisir - mais nous en avons déjà parlé à table, souvenez-vous -, qu'à tout le moins sur ce sujet, nos goûts se rencontrent pleinement.

Merci Gilles pour les quelques maisons qu'ici vous nous renseignez ...


Présentation

  • : Découvertes, vins bio, vignerons, le blog de Gilles
  • : Sommelier au restaurant du Vieux Pont où je vous attends pour vous faire partager ma passion du vin autour de la gastronomie.
  • Contact

Recherche