Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 09:34

 

bollinger house1Dernière étape de notre périple en Champagne, pas des moindre, la Maison Bollinger à Aÿ à quelques kilomètres d'Epernay. 

Nous sommes reçus en VIP par Monsieur Christian Dennis qui, sans perdre de temps, nous présente en quelques mots,  cette Maison de Champagne : un vignoble de 163 hectares qui couvre 60% de ses besoins avec ses propres vignobles et 2 millions de bouteilles par an.

Le Pinot Noir est à la base des assemblages des Champagnes Bollinger mais ces Champagnes ont également le privilège d'être situés sur les communes des Grands et 1er crus (Cuis, Aÿ, Verzenay, Tauxières, Avenay, Bouzy...) .

 

 

PICT5106A cette occasion, nous nous dirigeons derrière la Maison devant une parcelle de Pinot Noir pré-phylloxérique, franche de pied, plantée "en foule" et travaillée manuellement selon la méthode du "provignage" (pratiquée autrefois) : " la vigne se multipliait par rejetons, un sarment était couché à terre et maintenu comme cela jusqu'à ce qu'il prenne racine puis il était coupé de la souche mère et replanté comme un nouveau plant." Cette vigne préservée d'un pur pinot noir produit la cuvée "Les Vieilles Vignes Françaises" de Bollinger avec une autre parcelle.

 

 

PICT5104La Maison Bollinger perpétue la tradition avec  les cépages historiques de la Champagne : l'Arbane, rare aujourd'hui, il est surtout cultivé dans la région de Bar-sur-Aube. Son vin a de la personnalité et se distingue par un arôme floral,  sec, nerveu utilisé pour les effervescents. Le Blanc Vrai, une variété de Pinot Blanc , donne un vin souple, rond aux arômes raffinés et intenses. Le Petit Meslier, pratiquement disparu, est cultivé que dans l'Aube, il produit un vin fruité, minéral, très acide.

Ces cépages blancs étaient assemblés avec les anciens cépages noirs : le Pinot Beurot, Bachet, Beaunoir et....Pinot Noir, Pinot Meunier. Aujourd'hui, c'est le Chardonnay, de par ses nombreuses qualités, qui rentre dans la composition des vins de Champagne.

 

Nous continuons la visite; au chai, les vins fermentent en fût de chêne, des barriques de grands crus de Bourgogne blanc (Montrachet...) déjà utilisées (4 à 5 vins) permettront d'obtenir un vin harmonieux aux arômes subtils, délicats puis un potentiel de vieillissement , un élément majeur pour la Maison Bollinger.

En traversant la cour devant la maison de Madame Bollinger,  nous entamons la descente raide qui mène aux  caves, longues de 5 kilomètres. De part et d'autre des allées, des milliers de bouteilles et de magnums sont entreposés à perte de vue... 

Autre particularité de Bollinger, ces magnums de vins de Réserve, bouchés de liège, sont conservés cru par cru, année par année pendant  5 à 12 ans afin de révéler leur personnalité et leurs multiples arômes, avant d'être incorporés dans l'assemblage.

Enfin, les vins de Bollinger sont faiblement dosés et reposent  3 mois en cave après dégorgement.

 

 

PICT5119"Spécial Cuvée" ouvre la dégustation : l'assemblage de cette cuvée est composé de vins de réserve, d'une large proportion de Pinot Noir (60%) Chardonnay (25%) Pinot Meunier (15%). Il vieillit en cave minimun 3 ans avant expédition. Sa robe dorée aux fines bulles généreuses exhale des notes d'agrumes, de fruits secs puis des arômes toastés, de brioche. La bouche est fine, puissante et fraîche particulièrement longue. En dehors de l'apéritif bien sûr, sa vinosité permet de le servir sur des plats cuisinés (poissons en papillote ou viandes blanches).

 

Bollinger rosé non millésimé, est  l'assemblage de Spécial Cuvée complété  par  5 % de vin rouge (les raisins provenant de Grands Crus : Aÿ et Verzenay) 62 % Pinot Noir, 24 % Chardonnay, 14 % Meunier. 

Sa robe est rose saumonée, son nez laisse échapper des notes de petits fruits rouges (framboise, groseille) la bouche est égayée par une mousse généreuse aux parfums fruités qui s'équilibre avec la fraîcheur .

Puissance et délicatesse accompagneront ce Champagne avec une poëlée de queue de langoustine au paprika ou un canard aux cerises.


capsules.jpg

Bollinger "La Grande Année Rosé" 2002 est la cuvée prestige de Champagne Bollinger composée de 62 % Pinot Noir et de 38 % Chardonnay avec l'adjonction , au moment de l'assemblage, d'un vin rouge provenant d'une parcelle située à Aÿ "La Côte Aux  Enfants". Ce vin rouge n'est produit  que lorsque la maturité du raisin le permet.

De part sa robe saumon, c'est un Champagne aux doux fruits avec des arômes expressifs et équilibrés.

Velouté et ample, " La Grande Année Rosé" 2002 est d'une parfaite vinosité pour une cuisine raffinée (le homard Breton, le veau de l'Aveyron et du Ségala...)

 

Bollinger produit, lors des années exeptionnelles, une cuvée prestige. " La Grande Année 2000" est un assemblage de 63 % Pinot Noir et 37 % Chardonnay. Il vieillit minimun 5 ans en cave avant expédition. Ce Champagne est très charmeur, avec de fines bulles élégantes, le nez floral, minéral, fruits blancs puis beurré, toasté... La bouche est fraîche et vineuse. Un grand moment de plaisir.

 

Nous, le Champagne Bollinger, on adore !!! Ce n'est pas l'agent secret James Bond qui dira le contraire (Moonraker, Goldeneye, Demain ne meurt jamais...)

Nous remerçions la Maison Bollinger et Monsieur Christian Dennis pour l'accueil qui nous a été réservé. Ce fut 3 heures très enrichissantes.

 

Vous trouverez les Champagnes Jacquesson, Emmanuel Brochet et Bollinger sur la carte des vins du restaurant du Vieux Pont à Belcastel (12)

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
18 mai 2010 2 18 /05 /mai /2010 15:03

Nous partons de Sizy. Dans la voiture, les commentaires très positifs à l'égard des frères Chiquet  vont bon train.

Nous arrivons à Villers-aux-Noeuds chez Emmanuel Brochet qui, malgré notre retard, nous reçoit très aimablement.

Ce jeune propriétaire, très charmant, plein d'énergie, possède 2.5 hectares de vignes composés de Pinot Noir, Pinot Meunier et Chardonnay à l'ouest de la Montagne de Reims.

Il y a quelques années, Emmanuel a repris les vignes de ses grands-parents agriculteurs. Il en récoltait les raisins pour les revendre.

Au fil des ans, déterminé, il décide de fabriquer son propre vin et opte pour un cheminement vers le bio.

Aujourd'hui, les résultats sont là et s'avèrent positifs. Sa démarche consiste avant tout à se faire plaisir : il respecte la plante en travaillant la terre de manière telle que la vigne trouve son équilibre. Il cueille le raisin à sa juste maturité afin d'obtenir un vin possédant de la personnalité, du caractère.

 

emmanuelbrochetlemontbenoitDans un hangar fermé et frais, Emmanuel est fier de nous montrer son vieux presssoir rectangulaire refait de neuf : une étape importante car il lui permet d'effectuer un pressurage doux et délicat du raisin.

Du pressoir à la vinification en fûts de chêne, le long travail sur ses vins font l'objet d'une attention constante : fermentation malo lactique bloquée pour conserver la fraîcheur du vin,  bâtonnage limité des lies puis la passion des assemblages fait de lui un perfectionniste.

 

Deux cuvées remarquables :


Champagne  " Le mont Benoît " 1er cru brut (quantité minimale de soufre 4 gr.) : nez de fruits blancs (pêche, poire, abricot) d'agrume (citron) ; une bouche équilibrée, crèmeuse, ronde avec une finale longue bien fraîche. Une grande gourmandise.

 

Champagne " Le Mont Benoît " 1er cru sans dosage (c'est à dire sans ajout de liqueur d'expédition) et sans soufre : bulles fines ; nez  minéral (salin) avec en complément des notes de raisin frais, d'agrumes ; la bouche impose immédiatement : droite, puissante, vive et fraîche. Un Champagne énergique et élégant.

 

Les vins d'Emmanuel Brochet sont déjà magnifiques, nous ne tarderons pas à faire parler de lui prochainement. 

Repost 0
11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 12:08
Trois jours ne seront pas de trop pour faire une visite en Champagne en compagnie de Bruno Rouquier et Nicole Fagegaltier.
Rejoint ce matin-là par deux champenois Patrice et Richard, clients fidèles au restaurant du Vieux Pont, nous partons rendez-vous pris et montre en main direction DIZY.

maison jacquesson9H30 Maison Jacquesson
Cette maison familiale dirigée par deux frères Jean-Hervé et Laurent Chiquet se compose de 30 hectares de vignes situés sur les meilleurs premiers et grands crus harmonieusement répartis dans la Vallée de la Marne et la Côte des Blancs.

Il fait un temps médiocre, froid et pluvieux. Bien emmitouflés, Jean-Hervé Chiquet nous emmènent sur une parcelle de Pinot Meunier près de la maison en nous expliquant  les terroirs et les méthodes culturales (labours, enherbement, taille etc...).

La famille Chiquet accorde aussi une très grande et fondamentale attention à l'élaboration du vin tranquille :

pressoir*La maturité optimale des raisins (sains).
*Des pressoirs verticaux en bois sont utilisés pour un pressurage doux (les jus de "tailles" sont rejetés).
*Un léger débourbage puis une vinification réalisée en foudres de chêne (jamais neufs pour éviter le goût de boisé) sur lies fines.
*Après la fermentation malolactique, un soutirage précède la mise  en bouteille sans aucune filtration suivie d'un  long vieillissement.
*L'assemblage et le dosage faible des vins sont différents suivant les cuvées.


PICT5253-copie-1La visite du chai terminée, passons à la dégustation!!  Sur les étiquettes sont précisées le nombre de bouteilles produites (ce qui n'est pas commun) :
La cuvée de brut non millésimé de Jacquesson porte un numéro différent (731, 732...) pour chaque année de récolte.
(la cuvée N°731 était élaborée à partir de la récolte 2003 ; la 732, de la récolte 2004...)
Les trois cépages sont représentés (Chardonnay, Pinot Noir, Pinot Meunier).  Actuellement , la 733 du millésime 2005 complétée par les vins de réserve (16% de 2004 et 6% de 2001) dévoile un superbe champagne aux arômes fruités et épicés. La bouche est  ample, structurée particulièrement longue. Une  finale élégante et fraîche. Un parfait champagne d'apéritif ou pour un poisson cuisiné.
Nous avons dégusté la 734 qui s'appuie sur la récolte 2006 et des vins de réserve. Elle marie fruité (fruits blancs) et  gourmandise mais ... laissons lui le temps de s'exprimer. Elle succèdera à la cuvée 733.
Jacquesson millésime 2000
: robe or dorée aux fines bulles persistantes; le nez délicat laisse exhaler des notes de fruits secs, pain d'épice, briochées et minérales. La bouche est onctueuse, puissante : un parfait équilibre . Vineux, ce champagne sera l'accompagnateur d'une viande blanche ou d'une volaille.
Elaboré avec 70% de Pinot Meunier 30% de Pinot Noir, ce champagne brut rosé "Dizy - Terres Rouges" 2004  est un champagne de table, de gastronomie. Sa couleur est originale d'un rouge soutenu, un nez élégant de fruits rouges (fraise , framboise...), une bouche franche et gourmande ; sa vinosité est dominée par les fruits rouges et les épices qui accompagnera les viandes rouges, les petits gibiers, les desserts pas trop sucrés (crumble de fruits rouges, charlotte aux fraises...)

Nous n'avons pas vu le temps passer tant cette visite commentée a été enrichissante et intéressante.
Monsieur Chiquet est un vigneron d'exception qui pratique son métier avec passion.
Nous avons quitté son domaine avec une connaissance plus approfondie du champagne.

Prochainement, la suite de notre visite en Champagne...




 
Repost 0
29 octobre 2009 4 29 /10 /octobre /2009 09:37
Une superbe balade sous le doux soleil automnal entre Entraygues et Conques ponctuée d'une petite halte à Vieillevie pour atteindre le point culminant du vignoble du Fel (remarquable panorama sur la Vallée du Lot) chez Laurent Mousset.

Il est 11h30 quand Laurent nous conduit en premier dans le chai de vinification en pleine activité pour nous expliquer le terroir, les différentes phases de la fermentation et de l'élevage des vins, puis pour goûter à la cuve les vins nouveaux qui promettent de beaux résultats.



L'arrivée en 2005 de Philippe Gard, viticulteur à Collioure, a permis de mettre en oeuvre et obtenir une meilleure qualité en faisant évoluer la finesse des vins. Grâce à cette rencontre est née "la Pauca". Une "pauca" était l'unité de mesure désignant un verre de vin. Cette cuvée est issue d'un assemblage de Cabernet Franc élevé en barrique et de Fer Servadou élevé en cuve. Le 2007 donne déjà du plaisir avec des notes de fruits rouges qui dominent, l'attaque est franche, vive et souple, une matière bien extraite finement tannique. Un vin gourmand et typé.


La faim se faisant sentir, c'est vers le restaurant du village que nous arrivons. Marinette (75 ans) nous attendait et avait préparé un délicieux repas comme je les aime, vrai et authentique avec les produits de la ferme : salade verte composée de foie gras de canard et de châtaignes assaisonnée d'une huile de noix ; volaille cuite au four et/ou chevreau en sauce accompagnés d'une poêlée de pomme de terre ; fromage de chèvre du Fel et tarte aux pommes et aux coings.
Vous pouvez aussi déguster d'autres spécialités : la poule farcie, les ris de veau en persillade, l'aligot ...
Sa réputation fait que les clients viennent de loin .
C'est donc une adresse à recommander.



Pour une promenade digestive d'une heure environ,un circuit (à l'aide de panneaux descriptifs)
vous entraîne à travers les vignes en terrasses permettant de tout savoir sur le village du Fel : ses coutumes, son vignoble, sa vie d'autrefois etc...
A  3 kilomètres,  complétez  votre visite en vous rendant à la "Poterie du Don" (un site exceptionnel destiné à la céramique).

Un grand merci à Laurent et Marinette pour leur accueil chaleureux.
Repost 0
10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 09:22

C'est un domaine découvert à Millésime Bio 2009 que j'ai décidé de mettre en avant pour cette première sélection.
Ce lundi-là, jour de fermeture du restaurant, je décide d'établir un programme de visite dans l'Hérault chez des vignerons avec qui je travaille depuis quelques temps déjà (Il est toujours agréable d'aller les saluer tout en dégustant les nouveautés) ainsi que des vignerons à découvrir pour pouvoir vous les proposer dans la carte des vins.
Revenant d'un salon à Grenoble, Philippe Richy a la gentillesse de me recevoir pour déguster ses vins natures.

Le domaine se situe à Caux près de Pézenas et le vignoble s'étend sur une dizaine d'hectares planté sur des terrasses bien exposées où se mêlent les cépages traditionnels : syrah, grenache noir, mourvèdre, carignan qui composent les cuvées élaborées selon quelques règles indispensables à Philippe Richy :
1) Vendanges manuelles (récolte des raisins sains, des tris sont effectués pour ne garder que le meilleur)
2) Égrappage, foulage de la vendange
3) Cuvaisons longues 4 à 6 semaines
4) Remontages et pigeages quotidiens
Au final, il nous propose des cuvées conviviales : des vins vinifiés sur l'élégance et la finesse destinés à la table parmi lesquelles :

Polaris 2006 élevé en cuve sur lies pendant 2 ans
Carignan et Grenache s'unissent pour nous offrir un vin pur, long en bouche avec des tannins qui commencent à se fondre et pour le servir sur des ris d'agneau rissolés, trait de chocolat-café, tuile au grué accompagnée de blé dur à la vanille

Les Pléïades rouge 2003 élevé en fût de chêne pendant 2 ans
Une dominante syrah complétée avec du grenache noir et du mourvèdre pour donner un vin intense aux arômes de fruits compotés  et d'épices. Un vin gourmand et frais pour accompagner une côte de boeuf grillée, une côte de veau à la tapenade.

Les Pléïades rouge 2004 élevé en fût de chêne pendant 2 ans
Sur ce millésime, c'est un vin intense en fruit . L'équilibre est très harmonieux entre la fraîcheur et les tannins.
Un vin qui a de la "niaque" pour se marier avec le boeuf fermier Aubrac, compotée d'oignons doux au poivre de Séchouan et truffade.

Un clin d'oeil aussi pour Les Pléïades blanc 2007 élevé sur lies en fût de chêne pendant 1 an (Grenache blanc et Clairette du Languedoc à part égale) un vin à déguster sur un filet de truite Fario, émulsion de petits pois au basilic, épeautre et pois gourmands ou un pavé de veau de l'Aveyron et du Ségala, poitrine confite, huile de citron, gingembre et coriandre, jus de viande.

Une agréable journée passée avec Philippe Richy passionné par son métier, satisfait de travailler avec des méthodes naturelles,  moi-même convaincu par cette démarche.


Repost 0

Présentation

  • : Découvertes, vins bio, vignerons, le blog de Gilles
  • : Sommelier au restaurant du Vieux Pont où je vous attends pour vous faire partager ma passion du vin autour de la gastronomie.
  • Contact

Recherche